10 entrepreneurs africains nommés finalistes du prix Jack Ma’s Netpreneur


Dix entrepreneurs africains ont été nommés finalistes du premier prix Netpreneur, qui leur permettra de partager un prize pool de 1 million de dollars US après avoir été présenté aux juges lors de l'événement final.

.

Près de 10 000 candidatures ont été reçues pour la première édition du prix. Les 10 finalistes sont désormais sélectionnés pour participer à la grande finale à Accra, au Ghana, le mois prochain. Là, ils se présenteront devant quatre juges - Ma lui-même, le fondateur du groupe Econet, Strive Masiyiwa, le président de First Bank of Nigeria, Ibukun Awosika, et le vice-président exécutif du groupe Alibaba, Joe Tsai - qui décideront chacun de la part du prize pool d'un million de dollars US. entrepreneur sécurise.

Quatre des entrepreneurs sélectionnés sont originaires du Nigéria: Ayodeji Arikawe de la start-up du secteur de l'agro-technologie Thrive Agric, Temie Giwa-Tubosun du service de distribution de sang LifeBank, Chibuzo Opara de la plateforme pharmaceutique CloudStoc, basée sur l'informatique en nuage, et le Dr Tosan Mogbeyi Teren de la startup pour la santé des jeunes enfants. Black Cygne.

Deux sont originaires d'Egypte - Waleed Abd El Rahman de la start-up de distribution de plats Mumm et le Dr Omar Sakr de la startup de biosciences Nawah-Scientific - et deux autres du Rwanda, à savoir Kevine Kagirimpundu de la marque de chaussures respectueuse de l'environnement UZURI K Y et Christelle Kwizera de Safe Water développeur de microgrid Water Access Rwanda.

La liste est complétée par Mahmud Johnson du fabricant libérien de produits à base d'huile de palme, J-Palm, et Moulaye Taboure, du marché ivoirien «Made in Africa», Afrikrea.

"Nous avons lancé l'Initiative Africa Netpreneur Prize afin d'identifier les meilleurs entrepreneurs de tout le continent, non seulement pour les récompenser, mais également pour inspirer une toute nouvelle génération de changeurs de jeu potentiels pour l'Afrique", a déclaré Ma.

«J'ai été inspiré par les entrepreneurs que j'ai rencontrés en Afrique, dont beaucoup sont confrontés aux mêmes problèmes que ceux auxquels nous étions confrontés lorsque nous avons démarré Alibaba il y a plusieurs années. Je crois sincèrement que le potentiel des héros commerciaux africains est illimité. "

143 Vues